Pour vos sessions shopping rasage, Estrid aime les cookies (parfois avec du lait d’avoine). En continuant, vous acceptez nos politiques. 🍪

Et toujours la livraison offerte neutre en carbone. 🌱

Pays : France
Français

16.06.21

7 min read

Petit guide du rasage parfait des poils pubiens

Très chers poils pubiens, que va-t-on bien pouvoir faire de vous ? Du maillot en friche des années 70 au brésilien des années 90, les tendances se suivent mais ne se ressemblent pas. Mais alors, c’est quoi les bails, les vrais ? Ce qu’il faut retenir c’est que personne ne peut décider pour vous ce que vous devez faire de vos poils pubiens. Votre bikini, vos règles. Maintenant, si vous décidez que vous aimeriez avoir un peu moins de poils autour de votre bonbon, voici quelques conseils à garder en tête.

La base : prenez soin de vos poils pubiens

Tout d’abord, utilisez un rasoir aiguisé et propre. Vous ne voulez pas de bactéries dégueu, d’entailles ou de coupures autour de votre superbe coquillage. Ne vous munissez pas d’un vieux rasoir usé, resté des années au fond d’un tiroir. Vos poils pubiens méritent bien mieux que ça et vous aussi.

Img

La technique : débarrassez-vous des poils dans les recoins

On sait très bien qu’accéder aux courbes et aux plis de nos parties intimes peut être un peu délicat. Alors, prenez votre temps, détendez-vous et faites attention. Essayez différentes positions pour atteindre ces recoins. La position accroupie peut être idéale si vous essayez de vous rapprocher des poils pubiens autour de votre bouton d’or. Une jolie façon de nommer votre anus, pas vrai ? La position du capitaine Crochet (debout avec une jambe sur quelque chose) est idéale pour se rapprocher du pli entre votre cuisse et votre vagin. Vous pouvez aussi essayer de vous asseoir sur le sol de votre douche avec une jambe en l’air. Ce n’est peut-être pas la position la plus confortable, mais elle est efficace. Vous pouvez vous placer devant un miroir pour mieux voir ce que vous faites ; c’est aussi un super moyen de faire connaissance avec votre vagin.

Les précautions : évitez les bosses et les irritations

Maintenant que vous avez rencontré votre minou, vous devez éviter de le blesser. Pour ne pas avoir de bosses, de poils incarnés ou de rougeurs, rasez-vous dans le sens de la pousse de vos poils ; autrement dit « dans le sens du poil ». Votre touffe peut pousser dans différentes directions, alors étudiez la chose pour trouver ce qui vous convient le mieux ! Si vous êtes du genre à aimer les huiles ou les crèmes à raser pour protéger votre peau délicate et aider le rasoir à mieux glisser, no problem. Veillez simplement à utiliser un produit qui soit doux pour votre vagin et avec un pH adapté.

Img

L’après-rasage : prenez soin de vos poils pubiens

Une fois le rasage terminé, séchez délicatement la zone rasée et appliquez une crème apaisante si l’envie vous prend. C’est aussi important de laisser votre petit coquillage se reposer et se remettre de ses émotions. Astuce de pro : oubliez votre petite culotte le temps d’un instant ; vous ne voudriez pas qu’un simple morceau de tissu vienne gâcher votre travail et vous irrite.

L’entretien : pensez au maillot

Pour que votre maillot et vos poils pubiens restent agréables dans les jours/semaines/mois/années qui précèdent le prochain rasage, essayez de les exfolier soigneusement. Une éponge végétale délicate avec un savon ou un gel lavant doux fera des merveilles. Vous pouvez aussi juste utiliser de l’eau tiède ; ça fonctionne tout aussi bien. Évitez au maximum tous les produits qui contiennent des parfums, des sels ou d’autres produits asséchants. Votre vagin est un écosystème parfait qu’il ne faut pas perturber.

Et voilà, pas besoin d’avoir inventé l’eau chaude pour gérer le rasage. Et puis, il ne s’agit que de poils pubiens, et les vôtres sont parfaits, qu’importe ce que vous décidez d’en faire.

Img